*** Notre alimentation à la loupe ***

Depuis plusieurs années, les médecins et les pouvoirs publics conseillent de manger équilibré afin de lutter contre l’obésité et les pathologies cardio-vasculaires. Cependant les apports nutritionnels indiqués sur les emballages sont souvent difficiles à décrypter. Afin d’avoir un maximum d’informations sur ce que vous achetez et prendre votre santé en main, il est indispensable de savoir lire ce type d’informations.

lire étiquette aliment lipide glucide sel sucre proteine80% des français estiment que notre alimentation actuelle est moins saine que celle du temps de leurs parents (étude Woldview 2014).  Et pour cause, en 50 ans les plats préparés ont étés multipliés par 4… du coup on ne sait plus trop ce que l’on mange !

Heureusement, d’ici fin 2016 la lecture des étiquettes va être facilité par l’arrivée d’une pastille dont la couleur variera du A-vert pour les aliments les plus équilibrés au E-rouge pour les plus gras et sucrés.

nutrition score alimentation

Apprenez à décrypter les étiquettes alimentaires

Vérifiez la LISTE DES INGRÉDIENTS

L’ordre des ingrédients pour juger de la qualité du produit : ils sont classés par ordre décroissant et le premier de la liste sera donc l’ingrédient le plus présent. Vous devez donc faire attention aux premiers ingrédients de la liste et éviter tous les produits dont la liste commence par « sucre ».

La longueur de la liste des ingrédients : si elle est trop longue, c’est bien souvent un produit contennant des additifs chimiques parfois mauvais pour votre santé.

Exemple d’une pâte à tartiner indiquée comme étant  riche en noisettes dans la publicité. L’étiquette nous révèle (si on ne s’en doutait pas déjà) que les ingrédients essentiels sont le sucre et l’huile de palme avec seulement 13 % de noisettes.

ingredients pate tariner

Vérifiez les VALEURS NUTRITIONNELLES du produit

Elles sont généralement indiquées pour une portion de 100 g (ml)  ou bien par portion précise (50 g, 2 biscuits).

Elles nous informent sur :

  • L’apport en énergie qui indique l’apport calorique de l’aliment pour 100g (en Kcal ou Kjoul). La présence importante de calories dans un aliment est liée à une abondance de lipides (matières grasses). En effet, 1 g de lipides fournit 9 kcal, tandis que 1 g de protéines ou de glucides en apporte 4. Au delà de 250 kcal pour 100g, le produit est trop gras ou trop sucré.
  • La quantité de nutriments, de sucres, de graisses, de protéines, de fibres, de sel, de vitamines et de minéraux.

Toutefois, ces chiffres seuls ne suffisent pas à vous indiquer si vous avez à faire à un produit de qualité ! Par exemple, le rapport protéines/lipides doit être supérieur à 1 sans quoi l’aliment n’est pas rassasiant.

Vérifiez l’ORIGINE des aliments

Certaines indications peuvent prêter à confusion… Ainsi, le poulet fermier n’est pas élevé à la ferme mais en hangar avec un peu plus d’espace qu’un poulet de batterie, un aliment  « élu  produit de l’année » a été élu sur dossier sans être testé, les rillettes du Mans sont bien fabriqués au Mans mais ses ingrédients proviennent d’un autre territoire géographique. De même, la moutarde de Dijon et les herbes de Provence sont des appellations désignant une recette et non une provenance.

Une étude menée par l’agence Européenne pour la sécurité des aliments révèle que 4 produits sur 5 font de la publicité mensongère lorsqu’ils affirment des allégations telles que « renforce le squelette », « facilite la circulation »…  Cela n’a bien souvent pas été validé scientifiquement.

Pour choisir le meilleur en termes de qualité, tournez-vous vers des aliments certifiés et labellisés :

  • AB (Agriculture Biologique) interdit l’utilisation de pesticides de synthèse et d’antibiotiques,
  • AOP (Appellation d’Origine Protégée) assure un terroir d’origine,
  • Label Rouge, label fiable garantissant une qualité supérieure au produit.

Méfiez vous de certains ingrédients

Les ADDITIFS alimentaires

Ce sont des substances ajoutées pour améliorer la saveur, la texture et permettant aux produits de se conserver plus longtemps. Certains additifs sont naturels alors que d’autres sont chimiques et commencent par la lettre « E » suivie de 3 chiffres.

additifs alimentaires

Colorants : code E100

Conservateurs : code E200

Antioxydants : code E300

Agents de texture : code E400

Acidifiants : code E500

Exhausteurs de goût : code E600

Édulcorants : code E900

Leur multiplication dans un même produit a des effets non maitrisés, on évitera alors d’acheter des produits qui contiennent plus de 3 additifs.

Attention sur certains emballages les additifs alimentaires sont écrits en toutes lettres et trompent facilement le consommateur non averti ! Exemple avec cette salade qui contient déjà 4 additifs.carotte celeri nutrition score ingredientsEpaissisant :  E415 – Gomme xanthane, Accidifiant : E330 – Acide citrique, Conservateur : E202 – Sorbate de potassium, Antioxydant : E300 – Acide ascorbique

Voici la liste des additifs alimentaires les plus dangereux à éviteradditifs-dangereux

 

Les SUCRES

Le sucre a la particularité d’être extrêmement addictif et 60% des sucres que nous absorbons sont cachés dans les produits industriels. Par exemple, une cuillère de ketchup contient tout de même 4g de sucre, soit quasiment un carré de sucre !

Le sucre blanc et les sucres présents dans les farines raffinées (pain, pâtes, céréales matin…) sont les principaux responsables du stockage de la graisse dans nos tissus adipeux.

Commencez par vérifier s’il y a du sucre dans la liste des Ingrédients. Il peut se cacher derrière plusieurs noms : saccharose, sirop de riz/ de maïs/ de malt/ d’orge/ de fructose.

Ajout de sucre dans un paquet de jambon blanc… surprenant !

jambon ingredients

Regarder ensuite dans les Valeurs Nutritionnelles,  la ligne « dont sucres » en dessous de « glucides » vous indique la quantité de sucre ajouté !

Exemple d’un produit qui semblait être un allier acceptable pour le petit déjeuner… 22 g de sucre pour 100g de biscuit soit plus de 20 % de sucre.petit déjeuner nutrition

Exemple de céréales « minceur ». Sur 100 g de céréales on a 17,2 g de sucre ajouté. Sachant qu’un carré de sucre pèse 5g… ce paquet de céréales minceur de 500g contient 17 morceaux de sucres !cereales

Un produit « allégé en sucre » contient seulement 30% de sucre en moins que le produit original. Cependant, il faudra veiller aux aliments dits « sans matière grasse » car ils regorgent souvent de sucre.

Le SEL ou SODIUM

Parfois les étiquettes renseignent sur la présence de sel d’un aliment en indiquant sa teneur en « sodium ». Retenez qu’1 g de sodium correspond en réalité à 2,5 g de sel.

Ne vous trompez pas, ces fromages à tartiner contiennent 0,73 g de sodium soit l’équivalent de 1,8g de sel pour 100g, ce qui est déjà trop elevé.

vache qui rit

L’Organisation Mondiale de la Santé indique que la consommation de sel quotidienne ne devrait pas excéder 6 g de sel (2,4 g de sodium)… les besoins réels du corps humain étant de seulement de 2 g de sel par jour (0,8 g de sodium).

Trucs et astuces pour faire simple

Oubliez les plats industriels qui contiennent le plus de gras, de sucre, sel et additifs et choisissez des produits qui contiennent le moins d’ingrédients possible que vous cuisinerez selon vos envies. Mieux vaut également choisir des produits Biologiques qui interdisent l’usage de pesticides de synthèse et des produits régionaux afin d’aider les producteurs de nos régions.pommePour ceux qui dirons que le Bio coûte plus cher… Vous pouvez faire un tour sur ce site qui propose régulièrement des produits Bio à date courte : Destockage Bio

Pour information : la DLC ou date limite de consommation s’exprime par la mention  « à consommer jusqu’au.. ». Au delà de la date, le produit est interdit à la vente car il risque de présenter un danger pour la santé. La DLUO ou date limite d’utilisation optimale s’exprimera elle par « à consommer de préférence avant le.. ». Au delà de cette date, le produit peut encore être vendu car il n’est pas nocif, mais pourra se révéler moins bon gustativement parlant

En manque d’inspiration pour les recettes de cuisine ? Essayez le site Le Bruit du Frigo ou l’application Frigo Magic.

Si vous continuez malgré tout à consommer des produits industriels et que vous avez un doute sur leur indice nutritionnel, voici un site trés bien fait Open Food Facts. Ce site permet aussi de faire des recherches selon un ingrédient en particulier, ce qui est trés utile pour connaitre les produits à éviter en cas d’allergie.

Et rappelez-vous que lorsque vous choisissez un aliment industriel, vous achetez surtout de l’eau, du sucre et des additifs chimiques. Alors qu’un produit de qualité contient des ingrédients qui apportent réellement quelque chose à votre corps !

Entrainez-vous avec les produits de vos placards, vous serrez trop souvent surpris !