*** Les Astuces Anti-fièvre naturelles pour vos enfants ***

Trop de parents donnent à leur enfant du paracétamol et de l’ibuprofène de manière systématique. Cette médication est disponible sans ordonnance et les teneurs maximales tolérés par les enfants sont souvent mal connues des parents. Ce n’est vraiment pas nécessaire en cas de petite fièvre puisqu’il existe de bonnes solutions naturelles.

La fièvre est un anticorps, il faut la laisser agir … sans se précipiter.

Attention on ne parle pas ici de remédier à une forte fièvre, mais il ne faut pas paniquer si votre enfant présente quelques dixièmes de degrés au-dessus de la température normale du corps.

fever1La fièvre est une réaction naturelle de défense du corps dont le rôle est de lutter contre une infection. Chez un enfant en bonne santé, une  fièvre qui n’est pas très élevée, n’est pas mauvaise en elle-même.

C’est pourquoi, éliminer la fièvre par un médicament peut ne pas aider l’enfant à bien guérir voir même aggraver son état.

Lorsqu’un virus se développe, le corps se défend en faisant monter la température générale afin de stopper l’infection virale : c’est la fièvre. La fièvre est le signe que le corps lutte contre les virus, c’est pourquoi il ne faut pas vouloir à tout prix la faire disparaitre, surtout si elle reste sous 38,5°C.

LES ASTUCES ANTI-FIÉVRE NATURELLES

Pour faire baisser une fièvre légère :

DÉVÊTIR : On enlève au moins une couche de vêtement à l’enfant afin de disperser la chaleur. L’air extérieur permet de refroidir naturellement le corps.

air1AÉRER : Il ne faut pas laisser l’enfant dans une pièce trop chaude et étouffante en hiver, ou avec une climatisation excessive en été. Il est important de bien aérer et de garder la pièce à une température raisonnable.

ACTIVITÉS : Un enfant fiévreux n’as pas forcément envie de jouer, on l’encourage donc à pratiquer des activités calmes.

bain1LE BAIN, un sujet controversé: Plonger l’enfant dans un bain froid est une très mauvaise idée, car il ya un risque de convulsions. Une méthode consiste à le mettre dans un bain à une température adaptée (environ 36,5°C si l’enfant est à 37,5°C, 37°C si l’enfant est à 38°C) et laisser baisser progressivement la température de l’eau de manière naturelle: on adapte la température du bain en fonction de la température de l’enfant : 1°C en-dessous. Néanmoins, ces bains peuvent être une source d’inconfort pour l’enfant et Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) ne les recommande plus en 1ère intention.

COMPRESSES D’EAU FROIDE : Appliquez une petite serviette trempée dans de l’eau froide sur des zones où le flux sanguin passe particulièrement : les poignets, le cou, le front. Renouvellez l’application régulièrement.

eau1HYDRATATION : Pensez à bien hydrater votre enfant. Le régime liquide sera de toute façon probablement mieux accepté par un enfant malade. Jus de fruits, bouillons et beaucoup d’eau.

INFUSION DE TOURNESOL : Le tournesol fait baisser la fièvre de manière naturelle. Laissez infuser des pétales de tournesol séchés dans de l’eau bouillante pendant 10 minutes avant de filtrer. Ajoutez un peu de miel pour un goût plus doux et faire boire toutes les huit à dix heures à l’enfant.

Si l’enfant gére mal la fiévre et au dessus de 38,5°C, le doliprane est l’antipyrétique de choix (médicament pour faire tomber la fievre, contient du paracétamol). Les recommandations sont d’une dose (15mg)/kilogramme toutes les 6h. Bien entendu, comme toujours, suivez les conseils de votre pédiatre et n’hésitez pas à le consulter au moindre doute.


Laisser un commentaire